Perspectives de location d’appartements au Canada

Partagez

    Chaque année la Société Canadienne d’Hypothèques et de Logement (SCHL) publie son rapport largement relayé sur les perspectives de location. Cette année ils ont également publié « un rapport spécial : Le Marché locatif en 2012 » qui contient quelques analyses de recherche exceptionnelles, de l’information pour les clients de PagesDesLocataires.com à la recherche de renseignements sur la scène en location d’appartements. Il couvre chaque zone urbaine et à une vue sur une image d’ensemble plus large. Si vous envisagez un déménagement ou si vous êtes transféré par votre emploi, c’est de l’information tout à fait importante.

    Selon le rapport plus récent de la SCHL , les taux de location nationaux ont chuté à 2,2 pour cent en octobre 2011 de 2,6 pour cent en octobre 2010, quand ils ont publié leur rapport à la fin de 2012. Une augmentation dans l’emploi des jeunes au cours des 12 mois à septembre 2011, ajouté à l’immigration, continuent de soutenir la demande d’unités de locatives à travers le Canada.

    « Bien que l’immigration se soit modérée ces dernières années, elle demeure élevée si on se fie aux normes historiques, » a noté la SCHL. Les « nouveaux immigrés ont tendance à louer d’abord et ensuite passer comme propriétaires de logement. »

    Reflétant bien les conditions générales du marché locatif à travers le Canada, « le taux d’inoccupation est prévu de rester inchangé à 2,2 pour cent en 2012. »

    Comment est-ce que ceci affecte ceux qui considèrent une location d’appartement ? Un marché serré est-il un bon marché ? Nous pensons que oui. PagesDesLocataires.com croit que la concurrence est bonne pour les locataires parce qu’elle améliore le produit disponible. Tandis qu’il pourrait sembler qu’un marché abondant produirait des taux inférieurs, le produit alors offert dans un environnement non compétitif est parfois de qualité inférieure. Les locations d’appartement que nous offrons sont de haute qualité et ainsi sont en demande et prospèrent dans les marchés les plus serrés.

    Un rapport de Troy Media, utilisé avec autorisation, a indiqué que dans le marché de Toronto, « un resserrement du marché locatif observé en automne vraisemblablement avancera jusqu’en 2012 » pour les appartements. Ces conditions s’appliquent également à l’échelle nationale et affectent les usagers de PagesDesLocataires.com.

    Troy a déclaré que les « taux d’inoccupation d’appartements locatifs construites à ces fins sont tombés à 1,4 pour cent en automne, marquant le plus bas taux enregistré depuis 2001. » Le loyer moyen pour les unités à deux chambres a monté de 2,3 pour cent. La directive annuelle d’augmentation du loyer en Ontario est de 3,1 pour cent pour 2012.

    « Les réserves d’unités locatives construites à ces fins à Toronto se sont développées à un pas de tortue au cours de la dernière décennie, laissant les logements appartenant aux investisseurs d’approvisionner le marché, » indique l’article de Troy. La SCHL estime que « 61.000 unités ou 22 pour cent des réserves d’appartements condominium à Toronto étaient loués ou disponibles pour la location. » Il y a un grand nombre de clients des PagesDesLocataires.com à la recherche d’appartements à louer.

    Les unités d’appartements condominium locatif ont eu un taux d’inoccupation de 1,1 pour cent a commenté le rapport de Troy. « C’est inférieur au taux enregistrés en réserves construites à ces fins, en dépit des unités ayant le prix supérieur par rapport aux réserves générales » a noté Troy. Les condominiums au centre de la ville étaient plus probables d’être partie des réserves locatives, avec près de 30 pour cent loués ou disponibles pour la location, et avec beaucoup d’affichages sur PagesDesLocataires.com. Ces chiffres n’incluent pas d’autres locatifs privés comprenant des suites de sous-sol ou des maisons unifamiliales.

    PagesDesLocataires.com conseille à ses clients qui ont des soucis concernant un marché excessivement serré, que les soucis sont non fondés. Il y a des conditions de marché qui favorisent chaque marché, mais le dénominateur commun dans des locations d’appartement est que les meilleures unités de qualité trouvent toujours un occupant. C’est pourquoi nous croyons que notre service est le plus réussi sur le marché dirigeant les locataires vers la bonne demeure pour eux.

    Partagez
      Catégories

      À propos de l'auteur :

      Richard Rotman, également connu comme le ‘’PRWriter’’ à Toronto, est le chroniqueur en immobilier pour PagesDesLocataires.com. Il a de l’expérience en relations publiques et en journalisme aux États-Unis et au Canada. Il a amorcé sa carrière en journalisme au bureau de City News à Chicago et a également travaillé au D.C. Post à Washington, en tant que rédacteur attitré. À Toronto, Rotman a agi en tant que rédacteur du magazine Metropolis et critique de cinéma pour plusieurs stations de radio, incluant Q107, CFRB, CFNY et 680 News’. Ses articles ont apparu dans de nombreuses publications, incluant le Globe and Mail et le Chicago Sun-Times, il a plusieurs chapitres dans quelques livres à son actif. Il a aussi œuvré comme chroniqueur en relations publiques pour les magazines Marketing et Strategy. En relations publiques, il a travaillé avec quelques agences majeures en Amérique du Nord et travaille présentement comme consultant en relations publiques et professeur au département d’études médiatiques au campus de Lakeshore du Collège Humber.